Famille

Comment accompagner le deuil périnatal ?

Fausse couche, grossesse non aboutie, bébé décédé au bout de quelques jours ! Ce sont là des évènements qui plongent dans le deuil périnatal. C’est un moment assez difficile pour le couple qui a besoin alors du soutien de son entourage. Comment accompagner le deuil périnatal des parents qui traversent ce triste moment ? Afin d’y parvenir, des orientations vous sont fournies ici.

Leur proposer d’écouter l’équipe médicale

Quelles que soient les conditions dans lesquelles le deuil survient, la victime passe souvent par la main des agents de santé. Ces acteurs doivent alors être les premiers à remonter le moral des victimes. Il importe de ne pas banaliser l’évènement survenu auprès de la victime.

Lire également : Est-ce que les psychologues sont remboursés ?

L’équipe médicale peut aider à travers plusieurs propositions. La mère veut-elle donner un nom à ce fœtus décédé ? Si c’est un bébé assez développé avant la survenance du drame, demandez à la mère si elle souhaite le voir et si elle a envie de l’habiller. Une autopsie peut même lui être proposée pour mieux comprendre les raisons de ce décès.

À travers cet exercice, prenez en compte la volonté de la victime et elle se sentira ainsi mieux comprise. Ce qui peut l’aider dans l’élimination de ses douleurs.

A lire également : Comment décorer un cartable ?

Accompagner le deuil périnatal: proposer de consulter un psychologue

Durant les moments de deuil périnatal, le couple a besoin parfois de se confier à un spécialiste qui le comprend mieux. Cet expert, c’est le psychologue. Ces services sont utiles soit aux deux membres du couple ou uniquement à l’un d’entre eux. Tout dépend de celui qui en manifeste l’envie.

La durée pour se faire accompagner lors d’un deuil périnatal se détermine par les deux parties. Le psychologue en effet peut mieux faire comprendre à la mère ou à son époux que ce qui survient est indépendant de leur volonté. C’est un soutien de taille durant ce moment douloureux.

Accompagner le deuil périnatal en donnant de l’attention

Autour du parent en situation de deuil périnatal, tout le monde ne détient pas forcément l’information de la mauvaise nouvelle. Ainsi, certains souhaitent avoir les nouvelles du bébé.

Si c’est une grossesse en cours, l’intérêt se porte vers son bon développement à travers des questions. Tout cela vient raviver les mauvais souvenirs au couple. Ce qu’il faut donc faire, c’est d’éviter de poser assez de questions aux victimes.

Pour accompagner le deuil périnatal, soyez plutôt à leur écoute en leur consacrant votre temps. Laissez-les se vider, puis conseillez-les à la suite. Ne pas les juger va beaucoup les aider. Vous pouvez leur proposer vos services sans forcer.

Leur proposer d’adhérer à une organisation de prise en charge

Il existe des associations de toute sorte qui aident à la prise en charge d’un couple en situation de deuil périnatal. Chacune d’elle a sa stratégie.

Cela peut être d’anciennes victimes qui se regroupent et procèdent au partage de leur expérience. Il peut s’agir d’une organisation qui met en œuvre des activités pour occuper le couple dans l’intention de lui faire oublier ce mauvais moment.