Actu

La Dipladénia: l’arbre grimpant à ne pas manquer!

Le Dipladénia est cette magnifique plante qui vient superbement fleurir vos fenêtres, balcons et votre terrasse. C’est une liane originaire d’Amérique du Sud, qui peut devenir grimpantes et prendre de grandes proportions. Découvrez dans cet article tout ce qu’il faut savoir sur le Dipladénia.

Une plante exceptionnelle

Le Dipladénia est une plante vivace tropicale grimpante, qui apporte un feuillage persistant, ce qui est un atout de taille. Originaire du brésil, il en existe deux variétés : le Dipladénia droit et le Dipladénia retombant. Très jolie, ses fleurs sont soit de couleurs rouges, roses ou blanc pur. Certains jardiniers commencent à en trouver certains à fleurs jaunes, c’est absolument somptueux. La nomenclature botanique internationale reconnaît aujourd’hui environ 200 espèces de Dipladénias. Le point fort des Dipladénias va intervenir à partir du printemps et jusqu’aux gelées sans arrêt.

A lire en complément : Pourquoi ne pas signer un mandat exclusif ?

Pour la garder plusieurs années, il suffit de la mettre à l’abri dans la maison en hiver, car c’est bien en hiver que ses belles feuilles vertes viennent décorer votre intérieur. Parlant de feuilles, ces plantes ont la particularité d’avoir des feuilles opposées, l’une face à l’autre. Ce sont des feuilles assez coriaces et donc très brillantes, avec une petite pointe au bout. Non seulement elles ne craignent pas la chaleur, mais elles peuvent aussi supporter un petit stress et un petit coup de chaud.

Une plante de décoration

Les Dipladénias sont pour la plupart des lianes volubiles, qui s’entortillent autour de leur support, à l’inverse du sens des aiguilles d’une montre. Magnifique et très florifère au niveau de la couleur, vous pouvez également l’utiliser en suspension, car ce sont des fleurs grimpantes qui se fixent sur vos attaches. Leurs tiges souples leur permettent de s’enrouler facilement autour d’un support. Un petit manque d’arrosage ne fera absolument rien au Dipladénia, puisqu’elle se portera très bien.

A lire également : Qui est la nouvelle compagne de Calogero ?

Lorsque les Dipladénias sont rempotés, ils sont d’un joli décor, que vous pouvez installer dans les jardins à partir du milieu du mois d’avril. Vous pouvez aussi les mettre en coupe, puis les placer sur les tables de jardin, les balcons et les terrasses. Avec leur beau feuillage brillant, ils fleurissent tout l’été. Par ailleurs, il est bien possible de les associer en différentes couleurs. Ce mélange de couleurs vous flattera tous les matins quand vous irez les voir. Ne les oubliez juste pas pendant un mois, sans une goutte d’eau.

Plantation et entretien du Dipladénia

En France, le Dipladénia est principalement cultivé en pot ou en bac. Choisissez un récipient de grande taille pour correspondre à sa vigueur et soutenez doucement sa croissance vigoureuse, à la fois sur les racines et dans les airs. Toutefois, faites attention, car c’est une plante dont les racines sont très charnues et extrêmement sensibles à la pourriture. Grâce à leurs racines tubéreuses, les Dipladénias ont la capacité de lutter contre la soif. Au cours de leur développement, arrosez régulièrement les plants tout au long de la pousse de la vigne, du printemps au milieu de l’été.

Espacez ensuite un peu plus les apports lorsque le Dipladénia commence à fleurir abondamment. Les périodes sèches encouragent la floraison. Attendez alors le séchage complet de la motte entre deux arrosages, tous les deux à trois jours environ. Comme beaucoup de plantes, n’utilisez pas l’eau du robinet, car elle est trop calcaire au goût de cette belle plante tropicale. Privilégiez l’arrosage à l’eau de pluie, au pH plus neutre.

Le Dipladénia est gourmand. Apportez-lui tous les 3 mois approximativement, entre mars et octobre, une dose d’engrais à libération lente pour plantes méditerranéennes. A défaut, vous pouvez également diluer un engrais liquide pour plantes fleuries dans l’eau d’arrosage, tous les 15 jours à 3 semaines, au cours de la période de végétation. Ce sont des plantes qui ont besoin d’arrosage une à deux fois par semaine. Et pour une bonne floraison, il leur faut de l’engrais et du soleil.

Une plante très résistante

Dans bien des cas, les conditions de culture (température, humidité, sécheresse excessive) suffisent à expliquer nombre de maladies et parasites qui affectent le Dipladénia. Mais, il a la particularité de sécréter du latex blanc, qui est toxique. Ça sert à protéger la plante contre les agressions de tous les ravageurs et insectes. C’est grâce à ce latex que le Dipladénia est une plante particulièrement résistante au bio agresseurs. Malheureusement, elle est sensible au gel.