Actu

Où se trouve la femme de Carlos Ghosn ?

Où se trouve la femme de Carlos Ghosn

Si vous connaissez la marque de voiture Renault, vous connaissez certainement la rocambolesque histoire d’arrestation du PDG 2005-2019 de la marque. Il s’appelle Carlos Ghosn. Lors de cette période turbulente pour Carlos Ghosn, sa femme Carole, d’habitude très discrète a mené de nombreuses actions publiques pour soutenir son époux.

Depuis ce scandale, le couple Ghosn n’a plus d’adresse fixe. Ils ont parcouru les pays tels que le Japon, la France, le Brésil ou encore le Liban, leur pays d’origine. Où se trouve Carole Ghosn ? Ce billet vous renseigne sur l’adresse de la femme de Carlos Ghosn.

A lire en complément : C'est quoi la vignette de l'OFII ?

Qui est la femme de Carlos Ghosn ?

L’identité de la femme de Carlos Ghosn n’est plus inconnue depuis les faits non reluisants qui décrivent dorénavant son époux. Carole Ghosn née Nahas en 1966 est originaire du Liban, mais passe la majorité de sa vie à New-York.

Ancienne épouse de Marwan Marshi, un banquier libanais, Carole est une femme d’affaires très influente. Depuis 2016, année de son mariage avec Carlos Ghosn, le couple forme une famille recomposée avec leurs enfants issus leurs mariages précédents respectifs.

A voir aussi : Comment activer HDMI ARC sur TV Samsung?

Suite à cette union civile à la mairie du 16e arrondissement de Paris, le couple se déplace dans de nombreux pays pour y passer des moments paisibles, entre détente et affaires. Carlos Ghosn et son épouse ont été aperçus dans plusieurs résidences, notamment au Brésil, au Liban, en France, au Japon.

En quoi consiste l’affaire entre le Japon et le couple Ghosn ?

Carlos Ghosn a été le Président Directeur Général du géant Renault-Nissan-Mitsubishi Motors durant environ 14 années. Le tout-puissant patron du groupe automobile a été arrêté par la justice japonaise le 19 novembre 2018. Les accusations dont il est l’objet sont multiples. Il est accusé de malversations, de fraude fiscale et de dissimulation de revenus.

se trouve la femme de Carlos Ghosn

Ses avocats ont réussi à lui obtenir une assignation en résidence surveillée au Japon. Le lundi 30 décembre 2018, le magnat de l’automobile se soustrait à cette condamnation, s’enfuit et s’exile au Liban, son pays d’origine.

En 2020, le Japon émet une notice rouge d’Interpol, une demande d’interpellation internationale. Protégé par l’inexistence d’accord d’extradition du Liban avec Interpol et certains pays, Carlos est en sécurité tant qu’il reste au pays.

Convaincue de l’innocence de son époux, Carole Ghosn s’érige en soutien indéfectible pour son tendre époux. Même si elle avoue n’être pas au courant de son évasion du Japon, elle n’hésite pas à le rejoindre dans leur pays d’origine où tous les deux sont protégés.

Car Carole est également dans le collimateur de la justice japonaise. En effet, un mandat d’arrêt international a été émis à son encontre le 7 janvier 2020. Elle se réfugie auprès de son époux, et ‘’ils ne se lâchent plus la main depuis qu’ils se sont retrouvés’’, selon les propos de la femme d’affaires.

Le mercredi 8 janvier 2020, Carlos Ghosn et sa femme, bien installés à Beyrouth, ont donné une conférence de presse. Concernant le mandat d’arrêt qui a été émis contre elle, Carole estime que : ‘’Il s’agit d’une vengeance des procureurs japonais. Ils l’ont annoncé juste avant la conférence, espérant mettre la pression sur mon mari et me punir une fois de plus. »

Où vit Carole Ghosn, la femme de Carlos Ghosn ?

Informée de l’arrestation de son époux par ses deux fils, Anthony et Daniel, elle est restée un soutien infaillible pour celui-ci. Quitte à changer d’adresse aussi souvent que lui permettait la situation. Son passeport libanais était confisqué par les autorités japonaises, mais elle réussit à quitter Tokyo, escortée par l’ambassadeur de France au Japon en personne, grâce à son passeport américain.

Une fois à Paris, très déterminée à prouver l’innocence de son mari, elle écrivit au Président de la République française, Emmanuel Macron, pour que ce dernier intercède auprès de la justice japonaise pour la libération du citoyen français qu’est Carlos Ghosn.

Elle retourna au Japon pour assister au procès de son époux et pour répondre aux questions des autorités japonaises. Après l’évasion réussie de son mari, elle le rejoint au Liban, où tous les deux sont protégés par les autorités libanaises qui refusent toute extradition de leurs citoyens. Carole Ghosn est bien installée au Beyrouth, et c’est la dernière adresse qui lui est connue.