Entreprise

10 conseils pour réussir la communication interpersonnelle

10 conseils pour réussir la communication interpersonnelle

La communication interpersonnelle implique l’échange d’informations, d’idées et de sentiments, verbalement ou non, entre deux ou plusieurs personnes. La communication face à face implique souvent d’entendre, de voir et de sentir le langage corporel, les expressions faciales et les gestes.

En d’autres termes, la communication interpersonnelle est l’échange d’informations, de sens, de sentiments et d’opinions entre deux ou plusieurs personnes par des moyens verbaux et non verbaux. Bien que nous ayons mentionné précédemment la communication « face à face ». Le développement de bonnes compétences interpersonnelles peut contribuer à votre épanouissement professionnel. Voici 10 conseils pour réussir une communication interpersonnelle.

Lire également : Article 425 du Code de procédure civile : explication de l'article de loi

1. Rangez votre téléphone.

Les smartphones ont changé la façon dont les gens s’engagent et interagissent les uns avec les autres. L’augmentation de l’utilisation des smartphones a entraîné une diminution du contact visuel, de la durée d’attention, de l’interaction humaine et des relations personnelles.

Rangez votre téléphone avant le début d’une réunion ou d’une conversation. Vous indiquez ainsi aux autres que vous leur accordez toute votre attention et que vous les respectez, ainsi que leur temps. Si votre téléphone vibre, laissez-le de côté. Restez concentré sur ce que dit votre interlocuteur.

A voir aussi : Les meilleures stratégies pour maîtriser et éviter le stress au travail

2. Établir un rapport

L’établissement de rapports consiste à trouver un terrain d’entente et à établir un lien avec les autres. Cela permet d’instaurer la confiance et d’améliorer la communication interpersonnelle. Recherchez des intérêts ou des expériences communes et utilisez l’humour ou d’autres formes de renforcement positif pour établir une relation positive.

3. Pratiquez l’écoute active

L’un des aspects les plus importants de la communication interpersonnelle est l’écoute active. Il s’agit de se concentrer pleinement sur ce que dit l’autre personne, sans l’interrompre ni la juger. Vous pouvez pratiquer l’écoute active en maintenant le contact visuel, en hochant la tête et en posant des questions pour clarifier le message.

4. Bien écouter

Soyez attentif à la communication non verbale lors d’un échange interpersonnel: La communication non verbale, telle que le langage corporel et les expressions faciales, peut également transmettre des messages. Soyez conscient de vos propres signaux non verbaux et essayez de lire le langage corporel des autres pour mieux comprendre leur message.

10 conseils pour réussir la communication interpersonnelle

5. Ne pas être sur la défensive ou attaquer – être neutre

Certaines personnes ont tendance à se mettre sur la défensive ou à attaquer pendant les conversations.

Vous n’avez pas à vous énerver lorsque quelqu’un souligne vos erreurs et à vous mettre sur la défensive ou à l’attaquer. Soyez neutre et transparent afin de pouvoir comprendre ce qui est réellement discuté. Maintenez toujours l’équilibre dans la conversation interpersonnelle afin que chaque personne impliquée dans la discussion ait une part équitable dans celle-ci.

6. Ne pas dévier

Essayez toujours de vous en tenir au sujet de la discussion afin de maintenir la pertinence du processus de communication.

Il n’est pas nécessaire d’aborder un sujet qui n’a aucun rapport avec la discussion et de faire perdre du temps aux personnes concernées. Si vous vous éloignez du sujet, l’idée même de la conversation perd de son sens.

7. Soyez sûr de vos idées

Vous devez toujours être sûr de ce que vous dites et vous approprier vos paroles. Cela renforcera la confiance que les autres personnes ont en vous et permettra à la conversation de se dérouler plus librement.

8. Être ouvert à la rétroaction

Il est parfois bon de prendre du recul et d’être réceptif au retour d’information. La communication est un processus à double sens et doit le rester. Vous devez être en mesure de vous ouvrir aux commentaires de l’autre personne et de lui donner un retour d’information honnête chaque fois que vous le jugez nécessaire.

9. Utiliser la bonne méthode de communication

La communication verbale n’est pas toujours nécessaire, il existe des situations qui requièrent l’usage de plusieurs autres méthodes. Il faut ainsi détecter la méthode de communication appropriée et celle qui sera efficace. Par exemple, l’emplacement est un point important à garder à l’esprit ; différents types de communication nécessitent différents emplacements.

10. Serez-vous fermement la main !

Le dernier conseil, mais non le moindre, concerne la manière dont vous serrez la main lorsque vous vous présentez. Donnez une poignée de main ferme, mais ne la serrez pas trop fort et ne la pressez pas non plus. Une poignée de main molle peut indiquer un manque de confiance en soi.